Infos & résa01 40 05 06 96

Les rencontres littéraires de Cécile Ladjali

Les rencontres littéraires de Cécile Ladjali
Type
Loisirs
Sous type
Conférence
Lieu
Théâtre de la Reine Blanche, Paris (75)
Date
Le 30/11/-1 de 00:00 à 00:00
Prix
Les ventes sont terminées
Venez à la rencontre des écrivains que reçoit Cécile Ladjali. L’entretien est suivi d’une séance de dédicace autour d’un verre.

En partenariat avec les Éditions Actes Sud
Cécile Ladjali est écrivain et enseigne le français ainsi que la littérature dans le secondaire et à la Sorbonne nouvelle. Elle a publié huit romans, ainsi que des pièces de théâtre et des essais. En 2007, son essai Mauvaise langue, publié au Seuil, un hommage à la culture classique, au « par cœur » et à la transmission, est couronné par le prix Femina pour la défense de la langue française.
Elle dirige la collection Le Préau aux éditions Actes Sud.
La littérature est chose vivante et claire. Elle s’offre et se reçoit. Les auteurs invités aux rencontres littéraires de la Reine Blanche révèlent au public le langage singulier de leur œuvre et dévident le lien si personnel que leurs mots tissent avec la modernité. la littérature contemporaine s’incarne alors dans un précieux dialogue entre l’écrivain et son lecteur, faisant de ce dernier l’acteur inédit d’une parole et de la fiction.

Le 3 mars :
Auteur invité : Laurence Tardieu
Laurence Tardieu est née en 1972 à Marseille. L’écriture est là depuis l’enfance, nécessaire et évidente, non pas à côté de la vie mais dans la vie, prenant sa source en elle, la rendant possible tout en l’éclairant.
Elle décide de se consacrer à l’écriture dès 1998. Elle découvre cette même année le théâtre, suit trois ans de formation au Conservatoire d’Art Dramatique du 9ème arrondissement de Paris, en sort diplômée en 2001. Elle publie son premier livre, Comme un père, en 2002. Elle mène en parallèle pendant quelques années écriture et théâtre puis, à partir de 2006, se voue totalement à l’écriture.
Elle publie en 2011 son sixième roman, La Confusion des peines, qui marquera un tournant important dans son travail d’écrivain : pour la première fois, elle s’attelle à un matériau autobiographique. Elle n’en sortira pas indemne, mais cette rupture aura profondément fait évoluer son travail et sa réflexion littéraires. Elle publie ensuite un journal de création, L’Ecriture et la vie, cheminement qui retrace sa quête pour « retrouver des mots qui ont du sens », après deux années d’aridité. Ce journal lui permettra de chasser l’effroi et de retrouver le chemin de l’écriture : Une Vie à soi paraît en août 2014.
A la fin le silence, texte né du fracas de deux dépossessions, l’une intime, l’autre collective, a été publié en août 2016 aux Editions du Seuil.
On peut lire tous ses textes – que ce soit ses cinq premiers romans, textes de fiction, ou ses textes autobiographiques La Confusion des peines, L’Ecriture et la vie, Une Vie à soi, A la fin le silence – comme des tentatives de mise à nu : que reste-t-il de nous lorsque les masques sont tombés ? L’écriture prenant la forme d’une quête, quête pour tenter de s’approcher au plus près d’une vérité, une vérité des êtres. L’écriture, avant tout, expérience. Expérience jubilatoire, risquée, en prise avec la vie.

Le 7 Avril : Alexandra Alévêque

Alexandra Alévêque a débuté dans le journalisme en 1996 auprès d’Emmanuel Chain, pour l’émission Capital sur M6, tout en suivant un cursus de 2 ans au CFPJ.
Elle a ensuite été journaliste pour différents magazines de M6, où elle a entre autres participé à la création de 66 Minutes (sujets culture et société).
Elle a également été rédactrice en chef, pour Paris Première, France 3 et plus récemment pour Global Mag sur Arte ou encore France 4, pour le magazine de reportages Off qu’elle a également présenté.
De 2012 à 2015, elle a été l’auteur et l’incarnation de la collection de documentaires 21 Jours… pour France 2 (Infrarouge).
Depuis octobre 2013, elle est également chroniqueuse de l’émission culturelle Ça balance à Paris, sur Paris Première.
En février 2017, elle publie chez Robert Laffont Les gens normaux n’existent pas, Chroniques de 21 Jours (préfacé par Emmanuel Carrère).

Le 5 mai : Jaume Cabré
Né à Barcelone en 1947, Jaume Cabré est un des écrivains catalans les plus reconnus par la critique et les lecteurs, récompensé par le Prix d’Honneur des Lettres Catalanes en 2010.
Après de nombreuses années consacrées à l’enseignement, il s’est attaché à l’écriture de romans, nouvelles, pièces de théâtre, scénarios pour la télévision et le cinéma. Les éditions Christian Bourgois ont publié ses précédents romans : Sa Seigneurie en 2004, L’Ombre de l’eunuque en 2006 et Les Voix du Pamano en 2009.

Le 2 juin :
Laurent Mauvignier est né à Tours en 1967. Il obtient le diplôme d’arts plastiques des Beaux-Arts en 1991, et publie son premier roman, Loin d’eux, en 1999, aux Éditions de Minuit. Depuis, il a publié plusieurs romans, des textes pour le théâtre, et écrit pour la télévision et le cinéma.
Son univers est celui d’êtres en prise avec le réel, qui tentent de vivre leurs rêves malgré l’impossibilité que leur oppose la vie, et qui tentent de surmonter leurs traumatismes (qu’ils soient personnels – un suicide, une disparition – ou collectifs – le drame du Heysel, la guerre d’Algérie).
Il travaille à l’élaboration d’une œuvre dont le roman est le pivot, mais qui cherche aussi vers le cinéma et le théâtre.
Prix et distinctions :
Retour à Berratham
Prix Emile Augier de l’Académie française 2016
Autour du monde
Prix Amerigo-Vespucci 2014
Ce que j’appelle oubli
Prix des lycéens PACA 2012
Des hommes
Prix Virilo 2009, Prix Millepages 2009, Prix Initiales 2010, Prix des libraires 2010
Dans la foule
Prix du roman Fnac 2006
Apprendre à finir
Prix Wepler 2000, Prix Fénéon 2000, Prix du Livre Inter 2001, Prix du deuxième roman 2001
Loin d’eux
Prix RTBF 1999 (Belgique), (ex æquo avec Michèle Desbordes)
Grand prix de littérature de la SGDL 2015 pour l’ensemble de son œuvre
Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres (janvier 2010).
Lire la suite
Les rencontres littéraires de Cécile LadjaliLe 30/11/-1 de 00:00 à 00:00Théâtre de la Reine Blanche / Paris (75)
Plan : Théâtre de la Reine Blanche
Commentaire
Pour pouvoir poster un commentaire, vous devez :
  • Avoir acheté une place
  • Être connecté avec votre compte membre
Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.
Paiement sécurisé par CB